LOTUS Europe  Type 46 / Série 1

1968


 

* Première Lotus à moteur central, inspirée des Formule 1 de la Marque, 7 fois championnes  du   Monde

* Environ 500 Europe Série 1 ont été produites, elles sont aujourd'hui rarissimes

* 610 Kg, 1.07 m de hauteur

* Numéros d'origine châssis et moteur correspondants

 

Comme un prototype de course, en liberté sur la route


Cinquante ans après sa présentation, l'ultralégère Lotus Europe fascine toujours

 
 

Le moteur est juste au dos du pilote, assis au ras du sol, dans une position très allongée, un excellent centrage des masses, un centre de gravité très bas : c'est l'implantation des LOTUS F1 double championnes du Monde, c'est aussi la configuration des prototypes de courses contemporains.

 


Jusque dans les années soixante, dans le milieu de la compétition et dans celui de l’automobile sportive se croisaient les mêmes ingénieurs de premier ordre, devenus légendaires. Il existait donc une étroite proximité technique entre les prototypes de circuit, les monoplaces, et les GT de route, que l'on pouvait alors utiliser sans limite de vitesse.

 

A vous de jouer, et ce n'est pas un simulateur

L’Europe offre des sensations très voisines de celles d’une monoplace de l’époque, une légèreté dont on n'a pas idée aujourd'hui. Position de conduite, équilibre et précision de la direction autorisent des trajectoires parfaites, on savoure à bord chaque kilomètre.

La recherche de la légèreté est ici sans limite, les vitres latérales seront fixes, comme dans un avion, les sièges aussi (on règle le pédalier), et un seul essuie-glace suffira.

 



 


 

 

"Une Sport-Prototype pour la route", titrait Sport-Auto à l'époque. Impossible de faire plus léger (600 kg), ni plus moderne - moteur central-arrière, suspensions triangulées, carrosserie en fibre de verre dépassant à peine 1 mètre de hauteur, incorporant le châssis, ligne révolutionnaire et pure, aérodynamique d'avion grâce notamment au carénage inférieur... sa technique et son comportement suscitèrent l'enthousiasme. Quelques jours après sa présentation, la Type 47 (photo ci-dessous), version course de l'Europe remporte un doublé à Brands Hatch pour sa première course. Une démonstration.

 

 

 
 
 

Environ 500 Europe de la première Série ont été construites, la plupart ont disparu, ou ont été transformées, très peu ont survécu dans leur intégrité. Or cette voiture est une merveilleuse exception: parfaitement entretenue et préservée, elle a pu traverser le temps sans encombre. Livrée neuve en Suisse, elle est depuis quelques années immatriculée en France.


 

Les Lotus Europe de première Série sont aujourd'hui extrêmement rares et  de loin les plus recherchées, comme le sont les premières Jaguar Type E dites " plancher plat ". A la différence des séries 2, relativement courantes, il ne subsiste, en bon état, non modifié, que très peu de cette édition originale "Série 1" dans leur configuration d'origine.

Notre très bel exemplaire, restauré, est toujours équipé de son moteur d'origine [ entièrement refait à neuf ainsi que la boite de vitesses ]. Son intérieur avec ce volant à la fine jante de cuir et tous ses accessoires caractéristiques signent son authenticité.

 




 

 

 

L'Europe Série 1 est la plus rare, mais aussi plus légère et  plus rapide que la Série 2.


 

Le succès de la version compétition Type 47 fut immédiat, confirmant l'excellence de sa conception. Ce modèle est historiquement très important, puisque c'est la toute première Lotus de route à moteur central, issue des innombrables victoires en compétition de la Marque. La même année étaient présentées la Dino 206 et la Lamborghini Miura, autres pionnières de ce concept, alors d'avant-garde, et  directement issu de la course.

La Lotus Europe est un jouet magique, juste en la regardant, ou volant en main, soignant ses trajectoires, on voyage dans les années soixante.

La mise au point a bénéficié du génie de Jim Clark, le surdoué de l’équipe Lotus, dont le style de pilotage très coulé, à la fois fluide et précis, était nouveau à l’époque. Cette précision et cette finesse se retrouvent dans le comportement de l’Europe et dans la manière dont on la pilote.

Ces sensations grisantes, difficiles à décrire, sont un peu le secret des connaisseurs des Lotus Classiques.

 

   

Indissociable de Lotus, l'inoubliable Jim Clark: sur la piste, il était seul au monde, pilotait comme un artiste virtuose et surclassait tous ses concurrents, avec modestie et élégance. Son aura et sa complicité fidèle avec Colin Chapman, ingénieur de génie, ont bâti la légende de LOTUS, qui remporta sept titres de Champion du monde de Formule 1. 


 

LOTUS Europe Type 46 / Série 1

1968 

Prix: Nous contacter

    Contact e-mail    

 


                    

                                                                               

 

 
Tél.
+33 (0)4 92 99 19 00             contact-e-mail                                               Plan d'accès / Adresse 


 
PAGANI     FERRARI     LAMBORGHINI     MASERATI     ASTON MARTIN     MERCEDES    AUTOMOBILES CLASSIQUES SPORTIVES  

 

Quelques automobiles que vous auriez pu acheter chez AUTODROME 

 
 


informations légales © AUTODROME CANNES 1993-2020 - Reproduction interdite